Troubles du sommeil

Le Sommeil

Sommeil-3La durée idéale d’une nuit de sommeil est celle qui donne le sentiment d’être en forme et efficace dès le lendemain matin.

Le sommeil occupe environ un tiers de notre temps. Il joue un rôle essentiel sur le bon fonctionnement de notre organisme et participe à notre équilibre psychique et physique.

Un bon sommeil est également un gage de bonne santé car il permet de stimuler les défenses immunitaires, de régénérer les tissus, de récupérer physiquement et psychiquement.

En moyenne, un adulte dort entre 7 et 8 heures par nuit mais les besoins de sommeil diffèrent d’une personne à l’autre et d’un âge à l’autre.

Somnolence, baillementLe sommeil est composé de cycles, entrecoupés d’une phase de semi-éveil. Dans la nuit, 4 à 6 cycles de 90 minutes environ se succèdent.

Un cycle de sommeil est lui-même composé de cinq phases. Les quatre premières phases correspondent au sommeil lent (alternativement léger et profond) et la dernière phase au sommeil paradoxal.

Chacune des phases a un rôle bien précis : récupération physique, apprentissage et mémorisation, reconstruction cellulaire, développement immunitaire, accroissement de la vigilance, amélioration de l’humeur…

Les troubles du sommeil

L’insomnie se caractérise par une baisse de notre capacité d’endormissement ou par des réveils nombreux ou prolongés durant la nuit et se traduit par des conséquences sur la vie quotidienne :

sommeil1fatigue importante, tendance à somnoler durant la journée, troubles de l’attention, nervosité, irritabilité…

Les causes d’insomnie sont multiples :

  • Les facteurs environnementaux (bruits, luminosité), physiologiques (repas trop lourd, prise de caféine) ainsi que, dans un cas sur deux, les facteurs psychologiques (stress, dépression).

L’insomnie peut également être due à un décalage entre l’horloge biologique de la personne et les contraintes sociales extérieures (travail, vie sociale ou familiale) et on distingue :

  • L’insomnie avec retard de phase : la personne se plaint de difficultés à trouver le sommeil le soir à une heure « normale » et à se réveiller le matin.
  • L’insomnie avec avance de phase : la personne a tendance à se coucher très tôt pour se lever très tôt. Les personnes concernées sont surtout les personnes âgées parce que le besoin de sommeil diminue avec l’âge et qu’elles ont l’habitude de se coucher trop tôt. De fait, elles se réveillent très tôt et ont l’impression de ne pas avoir suffisamment dormi.

Votre médecin traitant est l’interlocuteur qui vous connaît le mieux, n’hésitez pas à lui parler de vos troubles du sommeil.